Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

L'Anarque

L'Anarque

Blog de lectures


Mars 2015. Le XX° siècle. René Rémond

Publié par François ROUX

Cours donné par René Rémond à l’Institut d’Etude Politique de Paris. L’auteur prend du recul sur l’histoire du XX° siècle et décrit ce qu’il pense être les grandes tendances de l’histoire de ce siècle ainsi que celles qu’il pense à venir dans les années futures et c’est surtout là que l’ouvrage est intéressant

Quelques analyses que j’ai tout particulièrement noté :

-le vingtième siècle commence effectivement en 1918, à l’issue de la première guerre mondiale.

-en 1914, l’Europe détenait une prépondérance incontestable, universelle. La guerre a changé cela. L’Europe en 1918 est dépossédée de sa suprématie.

-l’importance de la révolution de 1917 en Russie qui n’a pas encore épuisé toutes ses conséquences et qui est sur plusieurs points comparable à la révolution de 1789 en France

-le fascisme est un phénomène original qui ne se laisse réduire, ni à la réaction traditionnelle, ni au capitalisme, ni même au totalitarisme.

-à l’issue de la deuxième guerre mondiale en Europe, dans tous les pays se produisirent des transformations à l’inspiration des résistances: socialisme, communisme et démocratie chrétienne sont les trois forces qui dominent alors les droites traditionnelles qui sont totalement discréditées.

-les évènements majeurs de l’histoire du monde depuis deux siècles sont la révolution de 1789, le mouvement des nationalités européennes, la révolution de 1917, et la décolonisation.

-l’Europe a du aujourd’hui renoncer à la domination mondiale. mais les idées, les systèmes philosophiques, les modalités d’organisation politique, économique ou sociale continuent d’être empruntés à l’Europe. C’est ainsi que l’auteur distingue l’Europe comme puissance politique ou économique et l’Europe comme source de culture et foyer de civilisation.

-dans le même sens, c’est dans la rencontre avec l’Europe que les élites cultivées ont pris conscience de leur propre identité: la colonisation portait en elle le germe de sa propre disparition.

Cet essai synthétique analyse des situations que je percevais intuitivement sans pouvoir les exprimer clairement. Sur l’Europe en particulier la distinction de l’Europe puissance et l’Europe foyer de civilisation est vraie et permet de comprendre comment le monde entier a subi l’influence de ce continent. L’exemple de la Chine est remarquable. La révolution chinoise est inspirée par le marxisme léninisme (tout de même revu à la sauce chinoise) philosophie née en Europe « ..combinaison de philosophie allemande, d’économie politique britannique et de politique française ». Mais l’Europe est issue de Rome sur laquelle elle a modelé notamment son organisation administrative et juridique. Et Rome s’est nourrie de philosophie grecque. Il y a bien eu un peu d’orient (le christianisme ?) mais fortement corrigé par le réalisme romain.La méditerranée et Rome peuvent elles ainsi être considérées comme le lieu ou le monde moderne s’est constitué ?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents