Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

L'Anarque

L'Anarque

Blog de lectures


Mars 2015-La Fenêtre des Rouet-Georges Simenon

Publié par François ROUX

De la fenêtre de son appartement de la rue du Faubourg Saint Honoré, Dominique, vieille fille célibataire regarde ce qui se passe dans l’appartement d’en face. Elle voit Antoinette Rouet laisser mourrir son mari malade et assiste ensuite à la lutte qui va l’opposer à sa belle famille qui ne l’a jamais aimée. Dominique est fascinée par Antoinette qui est tout ce qu’elle n’est pas : séduisante, coquette, elle aime s’amuser et est maîtresse de sa vie. Et surtout, elle aime les hommes et le plaisir. Ce plaisir que Dominique ne connaît pas et dont l’absence la mine. Et ce d’autant plus qu’elle est entourée par la sensualité. Outre celle que manifeste Antoinette, celle du jeune couple Caille, ses locataires qui font l’amour sans retenue et bruyamment à quelques mètres d’elle dans la pièce d’à côté. Tout cela est intenable et Dominique finit pas se suicider en absorbant des médicaments. L’auteur met magistralement en scène le duo Dominique /Antoinette que tout oppose et qui ne se rencontreront jamais. Histoire tragique et tellement humaine. Elle n’est pas sordide, elle montre l’humanité oubliée, celle que l'on ne trouve pas dans les belles histoires où chacun peut trouver un peu de bonheur et qui oublient que sur terre il y a des êtres malheureux, inadaptés au monde qui savent qu’ils n’auront jamais accès à ce que la vie peut offrir de bien ou de bon. Et comme souvent Simenon aborde la question de l’amour et du sexe, sans descriptions provocantes ou voyeuristes. Il sait montrer l’importance qu’ils occupent dans la vie et l’influence qu’ils ont sur l’histoire de chacun.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents